Le règne de la récompense individuelle ...

Publié le par dubruly

Le monde de dubruly invite l'être humain à devenir responsable de ses actes au grand jour.

Le monde de dubruly invite l'être humain à devenir responsable de ses actes au grand jour.

Aujourd'hui le monde est devenu fou. Ce n'est plus seulement le délinquant qui paye soit de sa personne soit de son or, mais c'est tout le monde. Nous vivons dans une société où tout le monde est puni par le principe de précaution.

Depuis plusieurs semaines des casseurs détruisent non seulement des biens matériels acquis par le travail, mais s'en prennent aussi aux biens vitaux de l'être humain et principalement à sa vie. Qu'ils soient arrêtés, mis en prison, relâchés ou taxés, les casseurs sont les artisans du système de la punition collective, parce que dans tous les cas le citoyen qui n'y est pour rien est puni lui aussi. Il doit payer les pots cassés avec son or par l'impôt.

Alors imaginez un monde où seuls les casseurs paieront pour ce qu'ils ont fait et pas l'état. Ce monde là est le monde qui aura opter pour " le règne de la récompense individuelle". Je ne parle pas de royauté je parle simplement de justice. Dans ce monde là, la notion de crime contre l'humanité est augmentée de la notion de l'aide humanitaire. Ces deux notions que j'identifie au bien et au mal, sont intrinsèquement opposées et parfaitement compatibles avec celles de la citoyenneté.

Le citoyen qui choisit d'être mauvais prend ses responsabilités et doit comprendre que son geste mérite une punition à la hauteur de ses actes. C'est un devoir individuel.

Le citoyen qui choisit d'être bon prend aussi ses responsabilités et doit demander à l'état de comprendre qu'il a le droit à une récompense. C'est un nouveau droit qu'il faut mettre dans la déclaration des droits de l'homme.

Ce monde là c'est celui de dubruly qui voit en " L'ADN de Patricia." les nouveaux gènes qui feront de l'homme un être humain meilleur. L'ADN responsabilise l'être humain.

Quand un casseur décide de casser et d'affronter les forces de l'ordre il met en jeu sa vie et celle des autres. Il met en jeu l'ADN humain dans les deux cas.

Dans le monde de dubruly, "la récompense c'est la transformation de l'ADN en or." Si tout le monde au départ possède la même quantité d'ADN alors celui qui est bon aura de l'or, "c'est sa récompense", celui qui est mauvais n'aura rien "c'est sa punition", mais l'ADN de chacun sera sauvegardé c'est ça la justice !

Pour en savoir plus lisez mon livre : " L'ADN de Patricia."

 

Cordialement

Thierry

Publié dans actualité

Commenter cet article