Cocorico ! Ma déesse brahma est nourrie au bon grain laïc. !

Publié le par dubruly

Ma déesse en fait, est Patricia !

Ma déesse en fait, est Patricia !

Financer le culte musulman, et puis quoi encore ? Instaurer la lapidation en France en cas d'adultère?

L'état  ne doit pas se mêler de ce qui ne le regarde pas. De même que l'église ne doit pas se mêler des affaires de l'état. Il faut peut-être renvoyer les dirigeants d'un pays dont la laïcité est le principe de base du  vivre ensemble,  au cours d'histoire de l'inquisition pour qu'ils comprennent que seule la république est respectueuse des cultes dans la mesure ou ceux-ci respectent l'état laïc donc ses citoyens.

 De quel pouvoir un être humain est-il conféré pour avoir le droit de vie ou de mort sur un citoyen ? De quel pouvoir  un être humain  est-il conféré pour déclarer qu'un bébé est né chrétien juif musulman bouddhiste ou hindou ? Mais moi j'ai le pouvoir de dire que tous les citoyens français sont nés laïcs et je suis fier d'être Français et laïc.

C'est comme ça, la laïcité c'est le droit de ne pas être croyant en qui ou en quoi  que ce soit.  Je dis qui, quand c'est une personne  je dis quoi quand c'est une chose. Or, dieu n'est pas une personne sinon n'importe qui pourrait se faire passer pour dieu. Donc si dieu n'est pas une personne, c'est une chose. Et une chose ne possède pas la parole. Une chose ne peut donc pas dicter ses paroles à un prophète humain.  Les soi-disant croyants qui lisent les textes d'un prophète  croient donc à la parole d'un humain donc ne croient pas en un  dieu. Dubruly aussi écrit des choses  et pourtant ce n'est pas un dieu. Mais qui peut  prétendre affirmer qu'il n'est  pas  prophète. Dubruly dit que celui qui ne croit pas en lui n'ira pas dans le paradis de la récompense individuelle mais restera à jamais dans l'enfer de la punition collective. 

Dans  son livre : "L'énigme de Patricia", dubruly  parle du mot universel celui qui remplace tout. Or ce mot est justement le mot chose dont la définition est : tout ce qui est. L'indouisme est peut-être la seule religion intelligente qui n'identifie pas dieu à un être suprême dont les concepts sont humains comme le bien et le mal, mais à l'absolu universel, une entité cosmique, informe et incréée, quelque chose d'irréel qui ne peut être défini mais qui se manifeste au sens métaphysique de la connaissance humaine. Aujourd'hui les choses irréelles se manifestent par l'invention de l'homme comme les pokémons par exemple. Peut-être que certains y croient, ce ne serait pas surprenant. En tous cas c'est la mode comme à l'époque de l'inquisition c'était la mode de chasser les hérétiques et les sorcières. Les pokémons sont des choses pas des humains donc des dieux alors. Des jeunes sont prêts à se jeter sous les roues d'une voiture pour attraper un pokémon.  Personnellement si je devais croire en quelque chose, j'imagine que ce serait  alors en brahma. Ne vous trompez pas, brahma c'est ma poule, celle que j'élève au bon grain  et qui me donne un oeuf par jour de quoi faire vivre ma famille cosmique. Mais revenons sur terre, ce n'est pas la poule aux oeufs d'or mais elle est belle et bien dodue et je l'adore ! Ce n'est pas mon dieu mais ma déesse. Rectification c'est Patricia ma déesse

Bref arrêtons de philosopher et revenons à nos moutons, pour ceux qui ont peur des cochons.

La loi de séparation des Eglises et de l’Etat votée le 9 décembre 1905 a été consolidée le 03 août 2016 .C'est aujourd'hui !  Peut-être que demain y en aura une autre mais en attendant  la France n'est pas en guerre de religions nous sommes en guerre contre des terroristes qui ne sont même pas des inquisiteurs puisqu'ils appliquent la peine de mort sans procès. Que les musulmans de France aient peur, comme tous les Français d'ailleurs c'est très compréhensible mais  que l'archevêque de Rouen pense que l'état Français devrait  réviser la loi de 1905, parce qu'il croit que "la société française  arrive au bout du modèle de la laïcité", je pense que c'est un homme dangereux. Quand cet homme dit qu'il regrette que  l'adultère ne soit plus puni il dit en même temps que la femme est la propriété de l'homme ou l'inverse. Il ne se serait pas trompé de dieu par hasard ?  Il pense peut-être que la lapidation devrait être enseignée au catéchisme. Il pense aussi qu’il faudrait en parler dans les écoles publiques. Au secours ! Si des Imams  sont expulsables,  de par leurs enseignements déviationnistes que faire des prêtres catholiques qui ont de tels propos. Que faire aussi d'un chef de gouvernement qui ose imaginer que la loi sur  la laïcité est à revoir. Nous avons vécu en France les pires heures de l'histoire de France pendant l'inquisition à tel point qu'il faut savoir que bien souvent c'était la justice du roi qui appliquait les punitions aux hérétiques accusés par l'église parce que l'église ne voulait pas se salir les mains. On croit rêver !  Ceux qui souhaitent y revenir se trompent de pays.  Il faut faire cesser toutes ces doctrines d'un autre monde et empêcher les terroristes de nuire tout simplement. Comment au XXI siècle des gens qui regardent la télévision, qui utilisent des téléphones portables, qui prennent l'avion, qui roulent en voiture et qui pour certains sont des mathématiciens, des physiciens, des chimistes, des informaticiens, qui en résumé utilisent  l'oeuvre des êtres humains peuvent-ils croire un seul instant que le seul savant sur terre c'est un dieu qui au demeurant n'a pas déposé de brevet de ses inventions et qui ne sait pas parler ?  Si ces gens-là ne sont pas heureux sur terre c'est qu'ils n'appliquent pas les préceptes de leur dieu. Ils détruisent des vies humaines sous couvert de leur prophète. Ils ne savent pas que dieu est furieux que des êtres humains détruisent son oeuvre et usurpent ses pouvoirs.

Plusieurs grands principes  fondent la laïcité : elle affirme l’indépendance réciproque de l’Etat et de l’Eglise - le premier ne subventionnant pas la seconde - et la double-liberté de conscience et de culte (principalement les articles 1 et 2) ; l’Etat s’interdit toute ingérence dans les questions religieuses (article 4) ; la liberté de culte s’exerce cependant dans le respect de l’ordre public et des personnes (article 5). C’est une loi « juste et sage » selon Jean Jaurès.

Ce n'est pas parce que nous sommes attaqués par des terroristes que nous devons financer le culte musulman pour soi-disant le contrôler.

Il suffit d'appliquer les lois Françaises à ceux qui ne respectent pas la républiques et les Français. Point final. Nous ne sommes pas dans une dictature mais il y a des limites à ne pas dépasser dans la tolérance !  L'abus de faiblesse comme l'abus de pouvoir est un délit ! 

Les musulmans comme les autres de confessions différentes sont attaqués dans leur chair et l'état doit se mobiliser pour défendre tous les citoyens, pas seulement ceux de telle ou telle communauté. L'état ne doit pas se mêler des affaires religieuses.  C'est aux cultes de faire respecter la république à leurs fidèles pas à l'état, en contrepartie l'état protège les citoyens contre les inquisiteurs, ou les terroristes.

Les jeunes qui tombent sous l'emprise des terroristes sont victimes de leur ignorance alimentée par celle de leurs parents. Quelle que soit le cas de radicalisation les parents qui sont responsables de l'éducation de leurs enfants sont responsables de leur radicalisation. Le fait est là, l'école publique n'enseigne pas les préceptes religieux, c'est cela la laïcité, ce ne peut donc être  que dans l'enceinte familiale  et dans les lieus de culte que la radicalisation prend sa force, Il n'y a pas de mystère. Ce ne sont pas les paroles de dieu qui sont en cause ce sont les paroles des hommes qui croient en dieu. Quand un adepte croit en un homme qui se revendique être l'envoyé de dieu, pourquoi ne croirait-il pas en l'homme qui se dit lui-même avoir la connaissance de la vérité. Un enfant qui nait possède un esprit vierge de toute connaissance ce sont donc les parents qui lui apprennent à parler et à comprendre ce qu'eux- mêmes ont appris et retenu de leur parents et ainsi de suite. Si les parents ont mal compris ou interprété ce qu'on leur a dit, ils ne peuvent transmettre que des informations fausses à leurs propres enfants. Les parents qui rejettent les lois de la société  dans laquelle ils vivent ne peuvent pas enseigner à leurs enfants ses principes. De plus s'ils laissent le soin à d'autres de le faire je pense aux prêcheurs ou aux prophètes alors ils sont responsables de leurs actes. 

L'incompréhension de la société dans laquelle ils vivent est dû au fait que justement chaque citoyen n'a pas eu les mêmes parents.

En France l'école est obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans. Elle devrait être obligatoire pour tous les étrangers qui veulent obtenir la Nationalité Française du moins un certain temps en aménageant le temps de travail dans une nouvelle société ou la valeur argent n'est plus la valeur suprême. La société française doit  renvoyer à l'école laïque tous ceux qui ne comprennent pas la laïcité.  La laïcité n'est pas une religion c'est un principe de base qu'il faut bien comprendre. Mais pour la comprendre il faut que quelqu'un l'explique. Mais pour expliquer il faut avoir bien compris soi-même. Alors peut-être que la pédagogie des énarques n'est pas très au point ! En tous cas je ne vois pas grand-chose dans la réforme du collège qui risque de changer la situation et je ne sais pas trop si cette fondation dont nous allons encore financer avec nos impôts  la mise en oeuvre va servir à quelque chose. Si cette fondation est l'école laïque alors oui si c'est une école musulmane  alors non. Les enseignants d'une école laïque ne doivent pas enseigner la religion ou même l'histoire des religions mais l'histoire de l'humanité et entre autre l'histoire de France.

Réveillez-vous homme moderne l’âge des cavernes c’est du passé.

Publié dans Compréhension

Commenter cet article