La pédagogie à la baguette ...

Publié le par dubruly

Demander "trois demi-baguettes" voilà un gain de temps !

Demander "trois demi-baguettes" voilà un gain de temps !

Vous savez que le temps c'est de l'argent. Il ne faut donc pas perdre de temps pour apprendre le français. A l'école et au travail le maitre et le contremaitre nous chronomètrent pour toujours allez plus vite. C'est une véritable course contre la montre que nous faisons quotidiennement. Alors nous prenons des habitudes et parfois nous ne réfléchissons plus pendant l'action. C'est ce qui fait que nous ne sommes plus maîtres de notre cerveau, de nos gestes et de nos actes. C'est ce que l'éthologue appelle le conditionnement.  Dès lors que pendant l'action un imprévu arrive nous sommes désarmés devant l'obstacle. Ceci est la cause de beaucoup d'accidents. Et oui, il faut le savoir nous avons été élevés à la baguette. Du coup quelques fois nous avons peur de la réaction de celui ou de celle à qui l'on s'adresse par manque de confiance en nous. C'est l'incompréhension qui perturbe les habitudes et qui crée un malaise. La pédagogie est la seule solution à cette situation.  Expliquons gentiment et intelligemment que l'évidence n'existe pas. Rien n'est acquis d'avance et l'appentissage nécessite beaucoup d'efforts.

Si vous ne me croyez pas alors la prochaine fois que vous irez chez la boulangère demandez lui

trois demi-baguettes !

s'il vous plaît ça va de soi !

  • si la boulangère vous kif elle vous regardera avec un drôle d'air, mais se demandera peut-être si vous n'êtes pas en train de la draguer.
  • Si la boulangère ne vous kif pas vous risquez : "pourquoi  ne parlez-vous pas comme tout le monde."
  • Si la boulangère se sent agresssée parce que vous lui avez perturbé l'esprit, alors vos  yeux croiseront  les extrémités des canons de deux calashnikovs qui remplaceront son regard si accueillant habituellement.
  • Si la boulangère à des doutes sur votre commande elle vous dira poliment  : "alors si j'ai bien compris vous demandez une baguette et demie " . Vous répondrez alors oui mais la baguette vous la coupez en deux , s'il vous plait.
  •  Si la boulangère insiste  elle vous dira : " bon ok :  une demi-baguette et une baguette coupée en deux " . N'est-ce pas  ? Alors pour ne pas la vexer il suffira de lui répondre oui s'il vous plait mais pas trop cuite. 
  • Si la boulangère croit que vous la prenez pour une gourde, attention danger vous risquez d'être traité de batard .

 

Maintenant pour éviter, tout malentendu,  ne confondez pas une baguette coupée en deux dans le sens de la longueur avec une baguette coupée en deux pour faire deux sandwichs dont chaque demi-baguette est coupée en deux dans le sens de la longueur, c'est plus simple pour faire les sandwichs c'est sûr. La boulangère pourrait vous dire que vous lui faites perdre son temps surtout s'il y a du monde dans la boulangerie. Peut-être d'ailleurs que ce serait plus simple de lui demander un  sandwich et demi sauf si vous ne souhaitez pas avoir du poulet ou du thon  dedans. Non mais alors ! 

Vive le pain complet ! LOL !

Cordialement bien sûr !

Je retourne dans ma campagne, présidentielle évidemment, avant de "me prendre un pain"  !

Patricia m'a dit : " tu as de la chance que je sois coiffeuse parce que si tu m'avais demandé de te couper les cheveux en quatre je t'aurais planté mes ciseaux dans le crâne."

Aie ! Ca fait mal. Mais pourquoi faut-il que je l'ouvre comme ça ? 

Ne vous endormez pas sur vos lauriers, remettez vous en question sinon vous finirez dans le pétrin. 

Demain dubruly dépose sa candidature aux élections 2017.    Sur youtube !

Ne ratez pas ça va cartonner !

Thierry

Publié dans pedagogie

Commenter cet article