L'impôt à la source, oui mais ...

Publié le par dubruly

... dans le règne de la récompense individuelle !

C'est encore une punition de plus que les pauvres contribuables solvables que nous sommes,  aussi bien vous,  patrons d'ailleurs, que vous ouvriers vont subir. C'est la dernière ligne droite ou plutôt dirais-je ligne gauche de la décentralisation des pouvoirs de l'état qui se se désengage un peu plus à chaque réforme en faisant supporter ses devoirs régaliens par le citoyen. L'objectif réduire les déficits en faisant travailler et payer  les contribuables à sa place.

La droite a commencé  le pâté depuis des années et la gauche l'enterrine.  

J'explique : entériner s'écrit avec un seul  " r " le verbe enterriner n'éxiste ... Non ! Pardon ! Ce n'est  pas ça que je veux expliquer ! LOL 

 Bon j'explique :

Quel est l'intérêt pour l'état de percevoir l'impôt à la source si ce n'est de faire fructifier l'argent du travail pour lui même. Fini la gestion du petit budget du petit contribuable qui pouvait encore mettre un peu d'argent de coté pendant quelques mois pour le placer à la caisse d'épargne. Ce sera fini son livret A ressemblera à un petit cochon rempli de pièces en chocolat. Bien sûr ce n'était pas grand chose mais quand même. Il faudra aussi payer d'avance des crédits d'impôts qui ne seront remboursés que l'année d'après. Là encore plus d'économie possible pour le contribuable mais beaucoup de spéculation pour l'état.

En 2016 faisons un petit calcul simple : admettons qu'un contribuable pauvre payait son 1er tiers le 15 février.

Imaginons qu'Il mettait 10 € de coté par mois, pas plus souvenez vous il est pauvre, jusqu'au 15 mai cela faisait une économie de : 10 x 0.75 % = 0.075 € donc sur 3 mois du 15 février au 15 mai cela faisait 0.075 € x 3 / 12 = 0.01875 € d'intérêts sur les 3 mois.

Ridicule n'est-ce pas ? Après je ne sais pas ce qu'il se passe pour cette économie ? Bref, vous vous dites,  où veut-il en venir, ce  dubruly ? ... j'y arrive! j'y arrive! j'y arrive! ...

En 2018 : le même contribuable pauvre ne pourra plus mettre 10 € de coté par mois donc il perdra 0.01875 € et ne pourra pas non plus acheter des denrées pour vivre avec ces 10 € si un mois c'est  limite ! Ca ne l'empêchera pas de regarder les footballer millionnaires,  sur "rivière +"  je ne sais plus quelle est le nom de la chaine payante qui se fini par + comme travailler + pour regarder,  enfin bref ...  Ce n'est pas sûr si avec les 10 € il se faisait un plaisir de payer son abonnement. 

En 2015, 17 millions de contribuables ont payé des impôts alors en imaginant que tous ces contribuables mettaient 10€ de coté :

l'état récupèrera donc 318750 € d'intérêts .       Pas mal n'est-ce pas ?

Alors quand Monsieur Sapin dit qu'il va baisser les impôts de 1 Milliard d'euros. Il ne dit pas qui, va profiter de cette baisse d'impôt.

Faisons le calcul inverse  vite fait ! En admettant que tous les mêmes contribuables de 2015  profitent de cette manne de façon identique cela fait : 109 / 17.106 = 58,8 € sur 12 mois soit 4,9 € par mois. Donc si je fais le calcul toujours de façon égalitaire le contribuable ne pourra plus mettre de coté 10 € mais 5,1 €En gros il ne perdra donc seulement que la moitié de ses intérêts sur trois mois et l'état lui gagnera 318750€ / 2 =  159375 € d'intérêts quand même !

Mais le contribuable ne pourra plus payer son abonnement à "rivière +"

Et comme d'habitude seul certains, toujours les mêmes  pourront mettre de l'argent à la caisse d'épargne. Pour ceux qui n'arrivent pas à finir le mois ce sera encore pire. Le prélèvement à la source n'est pas une réforme  sociale dans un système purement capitaliste comme le notre. Le prélèvement à la source ne peut se faire que dans un système ou tout le monde paye des impôts et encore à taux fixe. Mais aujourd'hui nos dirigeants font des économies avec l'argent des autres. Il faut que chacun fasse des économies avec son propre argent afin que tout le monde puisse vivre correctement sans que ce soit les uns qui payent pour ceux qui dépensent à tort et à travers l'argent des autres. Je pense notamment aux aides sociales qui représentent aujourd'hui 32 % du PIB  soit en 2015 environ 697 milliards d'euros ! Financé par qui d'après vous. Ceux qui travaillent et qui gagnent juste au dessus du plafond de la sécurité sociale pour ne pas avoir droit eux mêmes aux aides sociales. Il faut que chacun paye pour un service rendu. Les impôts sont fait pour cela, le citoyen qui paye ses impôts doit pouvoir profiter des services pour lequel il paye or ce n'est plus le cas aujourd'hui. Tous les services publics sont payants et toujours plus chers.

Par exemple l'illusion de l'école gratuite est un mirage et l'égalité sur ce point n'est pas respectée. Seul les riches profitent du système sous des prétextes du genre non à "la pensée unique" ou non au "collège unique".  Ce n'est pas parce que les programmes dans les écoles doivent être  identiques que la pédagogie  doit  l'être. A l'inverse ce n'est pas parce que la pédagogie peut être différente pour la compréhension que les programmes ne doivent pas être identiques dans toutes les écoles.  La pensée unique n'existe pas par le fait mais la citoyenneté doit être unique et égale  pour tout le monde. Pourquoi toutes les écoles ne sont pas laïques et pourquoi les profs des écoles privées sont-ils  payés par l'état ? Ce n'est pas cela l'égalité. De plus l'école est faite pour enseigner, à lire à écrire à compter, apprendre  l'histoire et la géographie aux enfants, les sciences, etc ... mais l'école n'est pas faite pour remplacer les parents qui ont la responsabilité de l'éducation de leurs enfants. Pourquoi un enfant de riche aurait plus de droits qu'un  enfant de pauvre. Le français et les mathématiques sont-elles des matières où les riches ont plus de droits de  les apprendre que les pauvres ? Bref  tout ça pour dire que l'impôt à la source est une nouvelle façon pour l'état de faire de l'argent sur le dos du contribuable ou du consommateur comme vous voulez.

C 'est la mode !

Aujourd'hui, c'est la mode de demander aux  consommateurs de faire le travail de paperasse  du vendeur. Et pourquoi ne pas demander donc à l'employeur de faire la paperasse pour le fisc tous les mois alors qu'il le faisait déjà mais une fois par an. Sur la feuille de déclaration d'impôt il y avait déjà le montant à déclarer. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. C'est encore de la paperasse et de l'argent dépensé non plus par l'état mais par les employeurs et par les contribuables qui devront faire leur déclaration sur internet et imprimer la déclaration sur papier afin de  garder  une trace.

C'est du même style que de faire faire de la paperasse par les médecins alors qu'ils n'ont même plus le temps de s'occuper des patients parce qu'ils en ont de trop. C'est dans le même esprit que les relevés de compteur EDF ou autre dont les factures présentent des consommations estimées. Le consommateur paye d'avance ce qu'il n'a pas encore consommé. C'est du même style que de demander au contribuable de faire sa déclaration sur internet. C'est moderne bien sûr mais qui paye l'abonnement à internet ? C'est aussi la même chose que de demander au consommateur d'adhérer à la facture en ligne ! Qui fait alors les économies de papier et d'impression de factures le vendeur. Et qui paye les cartouches d'encre des imprimantes : le consommateur et le contribuable.

Voilà comment l'état fait des économies. Voilà comment les entreprises commerçantes font des économies sur notre dos.

C'est le consommateur qui paye sans s'en rendre compte et qui n'arrive plus à finir le mois. Plus ça va, plus on rejette   la faute de tous les maux de la terre sur le consommateur. Mais qui fabrique des produits toxiques qui tuent les abeilles, qui conditionne les produits avec des emballages plastiques parfois avec trois emballages, qui fabrique des voitures polluantes, qui met l'eau dans des bouteilles en plastique fabriqué avec du pétrole, qui construit des centrales nucléaires, qui rejette le kérozène au dessus de la forêt de Fontainebleau, qui construit des voitures qui roulent à 180 km/h et qui consomme 15 litres aux 100, etc . ce n'est pas le consommateur que je sache. S'il n'y avait pas de tabac personne ne mourrait d'un cancer dû à la nicotine, et ceux qui ne fument pas n'auraient pas à payer pour eux. En plus on retrouve  les mégots par terre, sur la plage, beurk  etc.   Le règne de la punition collective doit cesser dès maintenant, le consommateur n'en peut plus. Il ne peut plus payer parce que l'argent ne rentre pas plus  il ne fait que sortir. Les impôts augmentent de plus en plus et il y en a de moins en moins qui payent. Les gens n'en peuvent plus alors ils fraudent. Tout ceci est connu et les médias n'en finissent plus de faire des reportages de constatations mais aucune solution n'est proposée sauf toujours de faire payer les mêmes ceux qui sont solvables. Bref ...

"L'ADN de Patricia" sauvera l'humanité.

 

 

 

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article