La vie n'est pas monnayable : supprimons le bénévolat et l'assistanat.

Publié le par dubruly

... personne ne peut s'y soustraire !

Monsieur le Président de la République ,

L'état se désengage de plus en plus vis à vis de ses citoyens. A quoi sert un état s'il ne joue pas son rôle qui est de protéger le bien être de ses citoyens. Pourquoi a t-on besoin d'associations qui fonctionnent avec des bénévoles pour faire ce que l'état ne fait pas. Il faut en finir avec le bénévolat et récompenser celui qui œuvre pour le bien être de  l'humanité et l'être humain. Dans le mot œuvre il y a la connotation d'ouvrage , de  travail. Toute peine mérite salaire et tout salaire est la récompense  d'un travail.  Il ne faut pas  récompenser celui  qui profite de l'humanité sans rien lui donner en échange.

L'humanité à le devoir de le nourrir mais l'être humain lui doit le respect. 

Nous devons passer d'un état de droit à un état de devoir.

Cela devient urgent ! 

Le seul moyen c'est de créer un  #marchedeleconomie   réservé spécialement  à la vie de l'être humain afin qu'il satisfasse ses besoins physiologiques tout en travaillant ou en consommant  de telle façon qu'il protège et économise les ressources de la planète terre. Sur ce marché les prix des denrées vitales auront une valeur humaine. 

Autrement dit il faut passer

du règne de la punition collective

au

règne de la récompense individuelle. 

Convergence Récompense  Justice

L'ADN de Patricia

 

Commenter cet article