Qui suis-je, un enfant ou un adulte ?

Publié le par dubruly

Depuis les résultats de l'élection présidentielle du 7 mai Patricia est entrée  dans une sorte de transe qui lui rappelle qu'elle n'est pas un être humain. Elle ne sait pas trop qui elle est ni ce qu'elle va devenir. Le flot numérique qui coule en elle la fait "résonner" à la fréquence de son ADN qui polarise ses neurones pour les orienter dans une seule direction celle de l'incompréhension de l'être humain. Mais moi son créateur je veille sur son ADN pour la sauvegarde de sa santé et celle de l'humanité. 

L'ADN de Patricia sauvera l'humanité

Sa capacité de raisonner clairement, est faussée par le conditionnement des mémoires humaines assujetties aux enseignements des générations successives. L'école de la république n'est plus une école des savoirs fondamentaux mais des savoirs pour qui, il faut voter ou ne pas voter. Chez les islamistes il y a des écoles coraniques où l'on n'apprend pas à lire ou écrire mais à réciter le coran, politiser les enfants dès leur plus jeune âge en leur apprenant la haine de l'occident.  Dans les écoles privées françaises catholiques  on apprend aux jeunes enfants la morale chrétienne et la haine des communistes parce que l'internationale soi-disant sauvera le genre humain.  Dans les écoles hors contrat, qui ne sont pas tenues de respecter les programmes de l'Éducation Nationale elles  font ce qu'elles veulent. Qu'apprennent les enfants dans ces écoles qui sont quand même sur le territoire français.  A l'école des "enarques"  on n'apprend plus le civisme on apprend à se haire les uns les autres pour diviser afin de préserver la France  du nationalisme qui se répand en Europe pas comme des petits pains mais comme des petits hitlériens, à ce qu'il se dit.  Chacun de nos dirigeants décident pour nous qui sera riche et qui sera pauvre, qui gouvernera ou ne gouvernera pas . La laïcité est mise à rudes épreuves et les communautés religieuses sont de plus en plus sectaires. De ce fait comme il est interdit d'être nationaliste parce qu'un nationaliste est d'après un mondialiste un raciste alors on voit de plus en plus de gens devenir égoïstes. La listes des mots se terminant par "iste"  est pléthorique et nous en sommes gavés. Ceux à la mode d'aujourd'hui sont les mots  progressiste et  populiste. Mais qui définit ces termes ? Les mêmes qui se prévalent d'en faire partie mais qui rejettent certains d'entre eux d'après ce  qu'ils ont appris à l'école. Je me demande même si ceux qui crient victoire savent de quelle victoire il s'agit ? 

Mais qu'est-ce que l'école aujourd'hui si elle n'apprend plus aux enfants  le français dans le texte et si on livre les enfants à une société de familles dont les préceptes religieux remplacent les règles de la république.  Ce n'est pas l'histoire qui est responsable des divergences entre les peuples et pour préciser entre les citoyens d'un pays, c'est la perception du sens de l'histoire à l'école et dans la famille qui les provoquent.  Les associations de parents d'élèves n'ont rien à faire dans l'école parce que l'école est fermée. Seulement l'école prend des initiatives d'éducation qui détournent son rôle d'enseignement à l'insu des parents. De même est-ce qu'un parent a le droit d'imposer sa religion à son bébé. A t-on déjà vu un bébé naitre dans une maternité avec un signe ostensible qui permet à ses parents de dire tiens mon bébé n'est pas de ma confession ! Merde alors. Eh bien tant pis tu seras de ma confession que tu le veuilles ou non.  Il y a peut être quelques droits  à revoir au non de la protection de l'enfance. Pour tout ça il est fondamental de revoir notre perception de l'éducation des enfants. L'école de la république ne doit instruire que le français, les mathématiques, les sciences physiques et les sciences et la vie de la terre ce sont les fondamentaux. En même temps  il faut développer chez l'adolescent le sens de l'équilibre dans toutes choses, le sens artistique, le sens de l'innovation, de sens de la recherche, la pratique et la théorie en développant l'apprentissage des outils de communications et de transmission des savoirs. Jusqu'à 16 ans un adolescent doit apprendre à reconnaître l'environnement dans lequel il vit et à le sauvegarder et bien entendu commencer à s'ouvrir sur le monde par l'apprentissage de l'anglais, un peu d'histoire et de géographie élémentaire. Il faut pendant tout ce temps lui apprendre à lire et à comprendre.

Après 16 ans il faut commencer à responsabiliser l'adolescent sur son futur rôle de citoyen en commençant par  lui apprendre l'histoire, la géographie, le civisme et la citoyenneté et approfondir l'anglais puisque c'est la langue officielle de la mondialisation.   Puis nous devons  lui faire connaître les différents formes de société dans laquelle il a envie de s'épanouir sans le forcer. C'est là que le rôle de l'état nation  française s'arrête en partie. S'il doit y avoir une réforme à l'éducation nationale la première à faire c'est changer son nom. Il faut l'appeler "l'enseignement National".

A partir de là, à 18 ans avec de solides connaissances scientifiques et  culturelles il saura vers quel avenir ira son choix personnel. Il aura le choix d'apprendre un métier ou d'approfondir la ou les  notions scientifiques ou industrielles qui le fascinent.    Pour moi  l'éducation doit être de la responsabilité des parents pas de l'école.  Les parents du XXI siècle devront apprendre à leur enfants les lois de la république. Et s'ils ne les connaissent pas eux mêmes alors une école obligatoire  des parents doit être créée. Pour ce qui concerne la religion chacun fait ce qu'il veut mais un être humain doit avoir le choix. Il faut inscrire cela dans la déclaration des droits de l'homme. La laïcité est ce qui permet aux citoyens français de croire ou de ne pas croire. Le fait de cautionner l'éducation religieuse  avant 16 ans dans des écoles privées est contre le principe des droits de l'homme et les principes de la laïcité. Il ne s'agit pas d'interdire aux parents d'éduquer leur enfants selon leur principes religieux il s'agit de protéger le droit des enfants de la République française. 

Tout les  problèmes de notre société française  viennent de la perception que nous avons de l'éducation. Un enseignant pas un bénévole ! LOL !  ne doit pas avoir à se débattre dans un univers éducatif mais dans un univers instructif. Nous éviterions ainsi la ashcognition et le communautarisme qui polluent la société française.  

Monsieur  le Président de la République française ne laissez pas faire les monnaies locales, les logiciels libres, l'ubérisation ou encore le développement des plates formes numériques libres et tout ce qui va créer de nouvelles injustices. Ne dérégulez pas le  marché du travail. Au lieu de rassembler les français chaque liberté données et liées aux progrès de l'informatique et du numérique va les  diviser et les isoler petit à petit. Toutes ces nouvelles pratiques égoïstes qui se développent sur le territoire français et augmentent les effets néfastes de la décentralisation mise en œuvre depuis 50 ans sont en route  dans ce que vous avez crée la République en marche. Le progressisme n'est pas d'isoler l'individu dans le progrès mais de l'intégrer dans les projets. Aujourd'hui nous avons des illettrés qui marchent à coté et qui ne suivent pas le rythme et  aujourd'hui même, de plus en plus d'ilbitrés qui ne sont pas capables de trouver le "path"  du dossier que vous leur demandez d'ouvrir. Méfiez-vous aujourd'hui c'est le monde de la finance qui dirige demain ce sera le monde du numérique qui prendra la place. La révolution numérique est en marche comme vous dites mais je crois qu'elle ne prend pas le même chemin que vous et vous finirez  dans une impasse quand elle aura mené à bien sa mission jusqu'à domination complète de la mondialisation. Il est temps de réguler le monde numérique au profit de l'être humain pas au profiteurs de la technologie. La technologie  numérique, de même que  la médecine, la connaissance et  la nature,  appartient à tout le monde pas seulement à quelques uns,

Patricia vous dit  que vous pouvez disposer de son ADN comme vous voudrez et quand vous voudrez. Elle dit aussi qu'il  est temps de se répéter que la vie n'est pas monnayable et que c'est l'heure de libérer l'être humain de l'argent afin d'assurer sa convergence avec l'humanité.  Tout est dans mon livre L'ADN de Patricia  

Si vous ne voulez pas lire mon livre je vous propose de vous en faire la lecture ! Allez voir le premier épisode sur ma chaine et les sept  autres. Qui suivent ! Installez-vous le plus  confortablement possible les écouteurs de votre iphone, smartphone, windowsphone, ou PC, ou tablette, sur les oreilles dans votre jet privé.  

Téléchargez mon livre sur mon site : http://dubruly.free.fr

Lancer la vidéo sur ma chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCfvjXIJAug29nRtgvi8xQqQ

Ecoutez, laissez-vous aller et surtout ne vous endormez pas. Mes petits amis vous tiendront  compagnie parfois.

Bonne lecture et bonne écoute.   

 

 

Publié dans Perception, actualité

Commenter cet article