Pleuvoir VS Pouvoir , la faute du geek ? #giquelafrance

Publié le par dubruly

Ce qui suit est-un brin nostalgique pour ceux qui aiment la langue française !  Et les geek ?

Bien souvent nous parlons très mal. Nous écorchons les mots, enlevons des lettres, et parfois employons des mots dont nous ne connaissons même pas les définitions. Après, nous nous étonnons que nos enfants n'ont pas de bonnes notes en français à l'école et nous rejetons la faute sur le maître d'école qui, lui aussi sans doute,  parle mal en dehors ou même pendant ses cours  sans même  s'en rendre compte. Ce n'est pas à cause de notre ignorance c'est à cause de nos habitudes.  En fait notre cerveau ne fait plus d'effort quand nous arrêtons de nous concentrer au quotidien. C'est la méthode globale d'apprentissage et les médias  qui nous conditionnent à oublier l'effort en restant superficiel parce qu'il faut toujours aller plus vite. Nous finissons par oublier ce que nous avons appris à l'école parce que l'école, il faut bien le reconnaître, est une douloureuse expérience de contraintes, qui brident l'épanouissement de nos jeunes âmes. Souvenez-vous, vous avez passé au moins 13 ans à l'école ou au plus pour certains étudiants en hautes études 22 ans, voire 25 ! Alors  au bout de 22 ans,  comment traitons-nous la langue française ? Qu'en pensent les savants, les intellectuels, les écrivains, les gens de lettres et vous ?.

  • Si vous pensez que vous faites attention à vos paroles, alors ce message n'est pas pour vous, mais ne le cachez pas pour autant.
  • Si vous avez un doute alors ce message peut vous aider à parler à vos enfants.
  • Si vous pensez que  ce message vient trop tard alors dites-le vite en bon français, il n'est jamais trop tard. 
  • Si vous aimez les mots alors lisez L'énigme de Patricia avec  courage mais pas de panique. Restez cool !

***

Si vous avez oublié "la bonne parole" alors je vous fais la "m' orale"  : JDM !

  • Un mot est un son eh oui : "p" est un mot , " a ", " t ", " r ", " i ", " c ", " i ", sont des mots !
  • Un mot est aussi un assemblage d'autres sons. "patricia" est un mot.
  • Un son s'épelle par syllabes : " pa  tri  cia "
  • Une phrase est un assemblage de  sons. " J  ' aime  patricia "
  • Dans une phrase interrogative le verbe est avant le sujet : n'est-ce pas ?
  • Une phrase simple  est composé d'un sujet, d'un verbe et d'un complément.
  • Un verbe n'a qu'un sujet identifié unique : " Dubruly, il aime Patricia "  ne se dit pas sauf si " il " n'est pas dubruly mais dans ce cas il faut mettre une virgule après il et écrire : "aiment "  parce que sinon personne ne comprend.  Qui m Patricia?  Dubruly m Patricia ou il, m Patricia ? Mais alors qui est : il ? Si vous ne savez déjà pas qui est dubruly alors là ça se complique. 

Le problème qui se pose et qui deviendra de plus en plus douloureux à résoudre, est que le langage parlé prend le dessus sur l'écriture,  parce qu'il s'est installé progressivement pendant les trois dernières générations et s'est aggravé depuis l'apparition du langage SMS.  De plus l'enseignement de l'anglais dans les petites classes crée un phénomène que j'appelle la "chimie du franglais " aussi bien pour les mots que pour la grammaire. Par exemple comment se prononce geek ? A la télé tout le monde dit "guique" mais moi à l'école j'ai appris qu'en français on dit :

  • g et a =  gua,
  • g et o =  guo,
  • g et u =  guu
  • g et i  =  ji
  • g et e = je   mais comme " ee " en anglais ça se dit " i " je dirais : " jique ".

Bon, chipote pas Thierry tu ne connais pas le catalyseur,  ce n'est pas grave. Le pire est que les dictionnaires du web donnent des traductions qui sont la plupart du temps farfelues. Comment peut-on imaginer qu'au XXI siècle, les progrès phénoménaux de la technologie numérique détruisent les autres progrès de la science et du langage. Attention les pros du numérique ne savent plus quoi inventer pour faire du fric ! La folie rend fou ! La case départ du monopoly des geek n'est plus "la case prison" c'est la case "ASILE" . Bon attention tout n'est pas mauvais ! Aux  risques et périls pour vos lardons ! C'est du même style qu'Avatar ! Faites l'amour pas la guerre ! Traduisons :  Peace and Love en ... 

Culture GEEK

Si  en français  vous dites : J'ai été en France. alors comment allez vous traduire cette phrase en anglais. Eh bien c'est facile il suffit de demander à un traducteur numérique sur le net.  Ils  foisonnent ! Je les utilise, mais je fais gaffe. Comme je ne veux pas m'attirer d'ennuis testez-les vous-mêmes.  Traduction français-anglais et réciproquement  tirer de l'un d'eux :

Pour le fun :

  • J'ai été en France. Je suis allé en France.  J'ai été voir la France. Je suis allé voir la France.
  • I was in France. I went in France. I was to see France. I went to see France.

A l'envers :

  • I was in France. I went in France. I was to see France. I went to see France.
  • J'étais en France. Je suis entré à la France. Je devais voir la France. Je suis allé voir la France.

Il faut voir sur YouTube les traductions, c'est à LMAO !

Conclusion émouvante  :

On pourrait penser que les traductions soient réciproques. Mais non ! C'est bizarre n'est-ce pas ? L'anglais qui a traduit du français vers l'anglais n'est pas le même qui a traduit de l'anglais en français. Ou alors le français ne parle pas français correctement  ou bien c'est l'anglais qui ne parle pas l'anglais correctement. Bref il y a un souci ! Qui croire ?  Ce n'est pas parce que nous sommes victimes depuis 40 ans du mal parler qu'il faut  le perpétuer et mal l'écrire. Ne nous laissons pas  traiter de rabat-joie. Appliquons la pédagogie du moment à chaque fois qu'il est nécessaire de le faire.  N'ayons pas peur de dire que nous ne savons pas et ne laissons pas les imbéciles nous dire que nous sommes ringards. Personne n'a le pouvoir de faire la pluie ou le beau temps sur terre, mais chacun a le pouvoir de dire s'il pleut ou s'il ne pleut pas sur nous à l'instant, quand l'orage gronde et quand les éclairs menacent d'éblouir  le siècle des vraies lumières. Ne faisons pas du XXI siècle, celui de la décadence orale. Réapprenons à nous parler mais pas en SMS, en français : merde ! Désolé ça vient du cœur ! Enfin si on veut ! Lol

Seulement voyez :  un son s'écrit avec "des lettres" pour que nous puissions le voir. En fait ce ne sont que des dessins. Comme les chiffres en mathématiques ne sont que des dessins. Du coup si vous savez écrire les sons c'est que vous savez dessiner et si vous savez lire c'est parce que vous avez déjà dessiné les sons.

Réécrivons "des lettres" à nos amis  sur papier ou sur carte postale sinon les fabricants de porte-plumes feront faillite et les facteurs disparaitront. Le numérique nous isolera tous les uns des autres parce que nos messages SMS sont trop nombreux.  L'amour des mots disparaîtra noyé  dans la multitude des bits transmis sur le web. Ne parlez-plus en phonétique et n'oubliez ni les  "ne" ni les "n apostrophe" car ils font franchir le "pas" de la négation.  Rêvez des beaux mots et des belles phrases que vous aimeriez dire et soyez fier de pouvoir  écrire un poème à votre amour. N'utilisez pas le web pour apprendre le français, ou l'anglais d'ailleurs, car le web n'est corrigé par personne. Utilisez par contre les dictionnaires  référencés. Mais surtout prenez l'habitude avec vos amis de vous corriger mutuellement.  Tiens par exemple et si vous jouiez au jeu du dictionnaire ? Quelqu'un pointe un mot dans une page du dico  et les autres en donnent la définition celui qui trouve gagne et prend la place de l'autre. Chaque fois celui qui gagne marque un point. A la fin du jeu celui qui a le moins de points paye sa tournée ou a un gage ou rien c'est comme vous le sentez ! Vous passerez un bon moment vous verrez !  

*** 

Ohlala, quittez pas ! Je sais que je vous saoule! Mais ce n'est pas fini vous n'avez pas encore vu la pluie. Je vous tiens je ne vous lâche plus, c'est ça le pouvoir !  Eh puis vous allez savoir qui est l'amoureux de Patricia. Si ! Celui qui lui dit dans l'énigme !  

BREAK 

 

Back to the reality ! 

C'était bien non, la France de demain tout un art !

Tu veux rentrer en fac parle à ma main !

Ne vous inquiétez pas les minots ça va changer avec

les diplômes Macron

plus besoin d'aller à la FAC !

 

Bon ! Pour mon plaisir et le votre bien sûr,  et pour vous mettre un peu la pression, dans les phrases qui suivent il y a plusieurs  fautes. A vous de les trouver ! Si vous les trouvez alors reposez-vous et faites votre devoir de passation du pouvoir des mots. Montrez que vous êtes un "guique" du français !  Si vous ne les trouvez-pas alors il est temps de travailler votre langage, non pas pour vous mais pour les générations futures. Courage ce sera très dur parce que la langue française est bien malade.

C'était juste pour vous empêcher de vivre un instant dans le bonheur de l'insouciance. Rassurez-vous, moi aussi je parle mal, même souvent. Personne n'est parfait,  moi aussi je fais des fautes d'orthographe,  mais  je fais de l'automédication   avec le dictionnaire. Faites en autant vous verrez combien, ce livre recèle, de pilules magiques. Souvenez-vous qu'une pilule se prend  par voie orale. Si j'étais un médecin du langage,  je vous ferais une ordonnance pour soigner vos mots ! "Jeu de maux" inventé par un vrai "guique" du français .  Il parait que les ordonnances sont à la mode alors pourquoi ne pas être in et en bonne santé ? N'oubliez pas ce que vous dites vos enfants écoutent et retiennent. Ils prennent exemple sur vous. C'est pour cela que l'amoureux de Patricia est  docteur ! Il voulait soigner ses mots par amour.  Ca y est vous savez tout maintenant ! Enfin presque ! Bon nous y voilà :

***   En bleu je corrige,  *** En rouge c'est à vous !

***  Parle-je français ?  ***    Parles-je français ?

J'ai dit à Patricia : tu sais, Patricia le pouvoir de faire pleuvoir ce serait bien pour ton ami l'agriculteur !

Patricia : Oh oui, il y a eu trop d'inondations ces temps-ci.

Alors dans un élan de solidarité. je ne dis plus j'ai été voir s'il pleuvait dehors mais je suis allé voir s'il pleuvait dehors.  Quand je suis rentré , Patricia  m'a  demandé : il pleut dehors ? J'ai fait remarquer à Patricia, tu devrais plutôt dire : pleut-il dehors ? 

Patricia :  j'en peux pu  à la fin tu me reprends sans arrêt !

Je lui ai répondu pédagogie du moment : j'en ai assez de cette pluie, je n'en peux plus non plus !  En plus, c'est des jours de pluie très longs. Alors pour lui remonter le moral, pour  pas la brusquer plus avant, j'ai sorti mes tirades préférées. Ce,  ne, sont, pédagogie du moment  que des phrases simples mais pleines de pouvoir.  Je me corrige tout seul parce que je  parle à mon cerveau, pas à ma main, sauf quand j'écris.  Si t'as pas compris : fous ta cagoule et réchauffes-toi les méninges ...

Bref pour préciser :  "Il a tant plu que je ne sais plus durant quel jour, il a le plus plu mais je sais qu'au surplus s'il eut moins plu il m'eut plus plu."

Patricia : Seulement un agriculteur n'a qu'un pouvoir limité !

Et là je n'en croyais pas mes oreilles elle a pu me répondre : 

Patricia : "Il a tant pu que je ne sais pu durant quel jour il a le plus pu mais je sais qu'au surplus s'il eut plus pu il m'eut plus plu. " Du coup j'en aime un autre ! Cette fois c'est le véto !

Mais comme je suis un être fier j'ai voulu avoir le dernier mot. Alors j'ai osé dire tant que j'ai pu le faire : "afin de bénéficier du fruit de tes efforts pour maitriser la pluie, sais-tu Patricia,  que plus il pue, plus le fruit est pourri. "

Conclusion inutile  !

Ca pue n'est-ce pas ? Il faut faire quelque chose Monsieur le Ministre de "l'éduc" ! Le pouvez-vous ? dubruly vous dit, que les réformes de l'éducation nationale passent d'abord par renvoyer à l'école les dernières générations passées. Comme je le dis dans mon livre L'énigme de Patricia : "nous sommes tous des enseignants mais avant cela nous avons tous été des enseignés. " Alors si cela continue bonjour les dégâts ! 

Lisez mes deux livres un pour l'école du réel & l'autre pour le geek du virtuel ! 
 

L'énigme de Patricia & L'ADN de Patricia 

Comme disait Coluche  : 

" Le français, je le parle très mieux qu'vous et je vous merde!" "

Si nos enfants sont nuls en français c'est parce que nous parlons comme au cinéma ou à la télé.   On pourrait s'attendre à ce que, ceux qui représentent les médias donnent l'exemple ! Eh bien non le modèle est faux ! C'est de la contrefaçon de paroles.

Qui mettra enfin  de l'ordre Monsieur Le Ministre ? Laisse tomber parles à ma main !

Patricia dit : "chacun doit participer à la reconstruction du langage courant. N'est-ce pas Thierry ? J'ai été claire ?

Thierry : "Oui, enfin non,  toi c'est Patricia, enfin j'ai compris ! Laisse tomber ! "

Blague du petit douyou qui débute l'anglais à l'école  :  "douyou"  en parachute atterrit  sur un cactus dans le désert. Un anglais qui passait par là, par hasard, on se demande pourquoi d'ailleurs, demande :  "Do you speak english ?"  Douyou répond alors : " non douyou s'pique le cul !"

Tout ça pour dire, ne faites pas comme "douyou" ne soyez-pas étonné, si quelqu'un  vous demande : "you speak english", vous saurez tout de suite que c'est un français ? Ne vous moquez pas de lui ! Expliquez  la pédagogie du moment !

Désolé mais J'en peux pu. Je vais me défouler sur mon homme de bois.

Vive le Wing Chun 

Je dédie cet article à, Alexandre qui a trois ans ! Bon courage mon gars.

Commenter cet article