Patricia et moi sommes tristes ...

Publié le par dubruly

un  linguiste vient de disparaître. Il était sans conteste un emblème du bon usage de la langue française. Malgré un ton sévère  et parfois désagréable, j'aimais bien sa façon de corriger les fautes de français de ses contemporains. Il savait comment dire les choses simplement et explicitement afin qu'elles soient compréhensibles par tous. De palindromes en calembours son langage pédagogique ne souffrait pas de démagogie. Patricia  me dit qu'il est de "bon aloi" de lui rendre hommage en ce temps où le souci du bon langage semble ne rester  l'apanage que des profs de français. 

 

Prenons exemple sur Maître Capelovici qui nous a guidé vers  "la bonne parole !" 

Désormais quand vous ouvrirez un dictionnaire pensez à Maître Capelo.

 

Cordialement. 

Thierry

 

 

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article