Quel AVATAR sera votre référence en 2017 ?

Publié le par dubruly

Mais où est passé l'éboueur ?

Mais où est passé l'éboueur ?

Quand j'étais  petit ma référence était mes parents qui me disaient d'être sage, d'être respectueux avec les autres enfants, d'apprendre la morale et de bien écouter la maitresse et surtout faire mes devoirs. Je les ai écoutés et quand je suis devenu adolescent mes instituteurs sont devenus ma référence. Ils  me disaient : il  faut travailler plus sinon tu finiras éboueur.  Alors j'ai travaillé beaucoup parce que j'avais peur d'être éboueur. Pourquoi ? Je n'en sais rien.

Au collège quand j'ai obtenu mon certificat d'étude mes parents m'ont dit tu vois tu as bien travaillé maintenant tu as un diplôme : continues. Alors j'ai continué parce que mes parents étaient fiers de moi.  L'année d'après je décrochais mon brevet mes parents et mes instituteurs étaient fiers de moi. 

Au lycée, mes professeurs me disaient que l'avenir appartient à celui qui se lève tôt. Ah bon ? Je ne savais pas pourquoi mais je me suis levé tôt tous les matins.  Effectivement, j'ai vu les éboueurs qui ramassaient la poubelle que j'avais remplie la veille avec les feuilles de papier brouillon qui me servaient pour faire mes devoirs. Alors je me disais, si je me lève tôt comme les éboueurs, c'est cela l'avenir ? Je ne comprenais pas bien c'était flou dans ma tête. Chaque soir je rentrais épuisé par ces longues heures passées sur les bancs de l'école. Et il fallait encore apprendre ses leçons. Mais j'ai quand même réussi mon bac et  mes jeunes années se sont passées et les éboueurs  continuaient à ramasser mes déchets qui étaient de plus en plus nombreux.   

Etudiant donc, mes référents ont changé. Ce sont mes "profs" qui me disaient : "  tu vois tu peux y arriver avec du courage et du travail tu vas bien gagner ta vie." Je me disais alors c'est cela l'avenir gagner ma vie ? Réussir les concours était devenu mon objectif.  Je me levais de plus en plus tôt,  2 heures du mat, pas mal hein, pour bosser mes cours, faire mes exercices, rédiger mes devoirs de français, d'anglais, de mathématiques, de physiques, de chimie, de technologie, préparer mes colles ... J'étais devenu une "taupe" avec des lunettes. A la fin de la première année j'étais encore entier, j'avais survécu.  Je suis devenu 3/2, on dit trois demi dans le langage des "taupins"  et ça durait, ça durait le jour assis derrière un pupitre, la nuit devant mon secrétaire. De temps en temps je sortais le matin à 6 heures pour voir mes amis les éboueurs. Ils étaient toujours présents mais j'étais levé avant eux. Le temps des concours est venu je me disais que si je travaille beaucoup et à cette heure là, je ne pouvais pas échouer et  réussir ma vie pour bien la gagner. Mais au fait c'est quoi gagner sa vie ? Des heures et des heures à plancher sur les problèmes de mathématiques et de physiques et les rapports et les dissertations et l'anglais et la technologie et la mécanique et la chimie et çà et çà et çà ? Est-ce que les éboueurs ont gagné leur vie, eux ? Ils se lèvent tôt, comme moi maintenant, je suppose que oui alors. 

Oh merde !  Voilà, j'ai raté mes concours ! Mes "profs" n'étaient pas très contents mais ils m'encourageaient encore : " tu peux y arriver disaient-ils. Aller, aller ! T'es jeune remet ça ! Après tout 5/2 ce n'est pas la mer à boire. Et puis dans la vie il faut savoir ce qu'on veut."

Oui, mais qu'est-ce que je veux ? En tout cas, l'eau salée je n'aime pas, le sel ce n'est pas bon pour l'hypertension, et  elle est de plus en plus polluée par les micros particules de plastique qui tuent les poissons ! Comme je ne savais pas trop, alors je me suis dit après tout ça ne coute rien de faire 5/2. Sauf qu'à l'âge de la majorité ça coute beaucoup de  dépendre de ses premiers référents qui ont du mal, rien que pour  assurer l'achat de mon papier brouillon. De plus aujourd'hui la poubelle est de plus en plus petite parce que les écologistes disent qu'il faut faire du tri pour sauvegarder la planète. Ce qui me rend triste c'est que je vois de moins en moins les éboueurs, parce qu'ils passent de moins en moins souvent, et de plus en plus tard. C'est pour faire des économies soi-disant et pour nous forcer à trier tous les déchets que la société de consommation nous impose d'acheter dans leurs conditionnements, toujours plus nombreux et volumineux et  impropres au recyclage plus que jamais. Du coup on sort la poubelle plus souvent qu'avant et elle déborde la plupart du temps. Oh la la la !  Vive le progrès.   

Et voilà j'ai 22 ans et je viens de me perdre dans le labyrinthe  des taupins. Je suis tombé dans  un piège qui m'a littéralement saigné. Heureusement je ne suis pas hémophile mais quand même  de 5/2, je suis passé à "moins que rien". Je suis devenu un nouveau  minotaure avec un corps d'homme et une tête de con. En fait c'est Patricia qui m'appelle comme ça depuis qu'elle est devenue ma référence. Oui, en fait je me suis trompé dès le début et elle m'a fait comprendre que se lever tôt ne servait à rien pour gagner sa vie parce que maintenant les camions benne des poubelles ont des bras articulés qui vident tout seuls, mieux que  les éboueurs, les poubelles dans la benne. 

Du coup je ne sais pas ce que sont devenus les éboueurs et s'ils gagnent encore leur vie. Patricia m'a dit qu'il en restait un qui gagnait encore sa vie le chauffeur du camion.

Thierry : "Et les autres Patricia que sont-ils devenus ? "

Patricia : "Ils sont dans une entreprise qu'on appelle la "chômagerie".  

Thierry : "Expliques-moi le fonctionnement de cette entreprise ?" 

Patricia : "La chômagerie sert à recueillir les minautores comme toi qui n'ont pas trouvé la sortie du labyrinthe, qui mène à l'or mais qui ont réussi à trouver celle de la déchèterie. "

Thierry : "Depuis pour faire plaisir à Patricia je l'emmène faire un tour de temps en temps à la déchèterie pour visiter le musée. C'est sa sortie préférée. Patricia est ma référence. Elle me fait comprendre  la vie, chaque jour. Je la remercie d'être mon AVATAR.  

***

En 2017 écoutez votre  AVATAR pas ceux qui se prétendent être vos référents. Ce sont tous des menteurs leur référence c'est la loi travail . Ils auront beau se lever tôt pour tirer de l'argent à la banque afin de sauver leur porte feuille, il seront  toujours en retard à cause des camions poubelles qui font la grève et qui bloquent tout les trottoirs avec les poubelles pleines et la chaussée avec les camions bennes. Ils n'ont pas compris que bientôt il n'y aura plus d'éboueurs ni personne pour ramasser les ordures parce que les conducteurs seront trop nombreux pour conduire le seul camion benne qui restera  quand "uber" aura pris d'assaut la déchèterie. Celui qui aura été choisi sera celui qui travaillera pour des  clopinettes. Les autres seront condamnés à siroter " un demi au café de la chômagerie" en tapant la belotte. Et qui va payer la tournée d'après vous? C'est le minotaure pardi !

1/2 c'est avant 3/2. LoL. 

Patricia donne-moi de ton ADN s'il te plaît j'ai soif. 

 

Votre obligé !

Thierry alias dubruly

Publié dans Pédagogie

Commenter cet article

G 30/06/2016 19:13

Oui, quand on est jeune, on ne sait pas pourquoi réellement il faut bien travailler à l'école. Tant qu'on est enfant, on a des raisons de substitution (comme faire plaisir à la maîtresse ou à papa et maman). A l'adolescence, certains perdent ces raisons sans en trouver de nouvelles, ce qui explique la démotivation de certains ados. Et il y a ceux qui le font non pas pour faire plaisir à quelqu'un, non pas pour un quelconque mieux-être futur, mais avant tout par plaisir, j'allais dire gratuitement.