Cameron lobe Coppola

Publié le par dubruly

Avatar ou Apocalypse now ?

Avatar ou Apocalypse now ?


Pour répondre à des critiques de cinéma prétentieux qui ont le culot  de traiter les gens, qui critiquent négativement  Avatar, d'ignard ou n'y connaissent rien au cinéma, voilà ce que je leur dis.  Sur la forme, d'abord,  Avatar n'est pas un film de cinéma, c'est une prouesse informatique en matière de numérique que n'importe qui peut produire avec de bons techniciens. Sur le fond c'est le pire des  films de guerre que l'on puisse présenter sans scrupule à des enfants sous prétexte que les images sont belles et en 3 D.

Eh ! oui avatar comme au foot ball lobe Apocalypse now que vous avez peut être vu il y a 40 ans. Ou si vous préférez Cameron lobe Coppola. Comme  dit Patricia,  l'humanité s'enfonce  dans les abimes de la folie médiatique cachée par  les nouvelles  technologies qui devraient être au service de la paix et de l'amour entre les êtres humains soit disant civilisés. Cameron pour moi n'est qu'un cinéaste comme un autre qui à profité de la technologie numérique pour se faire du fric en montrant la terreur en 3D. Il a visé juste sur ce coup là en séduisant les amateurs du genre. Malheureusement je crois que bien des spectateurs ne s'inquiètent de rien et ne se rendent pas compte du pouvoir sublimatoire des images et des sons sur la nature humaine. La guerre, la destruction, l'égoisme, la cupidité et la mort des hommes sont les principaux vecteurs de violence montrés au quotidien et orientés vers le conditionnement des esprits faibles facilement influençables par l'émerveillemnt de leur subconscient envahi par le rève. Ce que l'un possède est convoité par l'autre. Quand l'accès lui est interdit la seule solution est de se l'approprier mentalement ou physiquement . Vive le cinéma réel même s'il reflète maladroitement les défauts des hommes. Que meurt le virtuel au service de l'extinction  de la race humaine.  
 
Ce qui me rend malade, c'est que des enfants ont vus  ces images sans aucune émotion. Ils ont vus cette banalisation de la guerre comme s'ils avaient regardé un dessin animé. Et encore y a des dessins animés faut voir ! On se souviendra des dessins animés d'après guerre. Y en a même qui ont applaudi, de futurs mercenaires !

Si vous vous en foutez tant mieux  pour vous, vivez comme vous l'entendez. Mais sachez que les enfants d'avatar seront les envahisseurs du futur quand la planète terre ne sera plus qu'un tas de ruines matérielles et humaines. Bel avenir que celui façonné par la cinémagogie des personnes renommées du cinéma que l' on porte au pinacle sachant même qu'ils sont capables, je ne citerai pas de nom, de violer des jeunes filles de moins de 18 ans et que l'on pardonne après prescription trentenaire,  parce qu'ils ont réalisés soit disant des bons films. Si on laisse faire ça alors pourquoi interdire les films pornos aux moins de 18 ans ou les films érotiques aux moins de 16 ans par exemple,  L'amour réel bien protégé c'est quand même plus beau  que la guerre virtuelle  même en 3 D et en couleurs pastelles. Bon y  a des limites imposées par la perversité qu'il ne faut pas dépasser, non plus ! Il n'y a qu'a censurer.

Eh ben alors,  pourquoi vous riez pas ...? Comme disait Elie Kakou. Vous vous êtes fait Niquer, vous avez payés vos places ... mais pour ne pas se faire traiter de ringard vous faites semblant de faire comme tout le monde. Pauvres critiques de films abrutis par la sono des salles obscures et éblouis par les lunettes 3D qui vous ont  surement laissé des marques sur la base du front de votre tête rempli de faisceaux lasers ou de lances flammes couleur or.

Bon ça suffit Thierry on va dire que tu es un aigri ou un refoulé ou que tu vis sur une autre planète qu'il ne faut pas dégouter les autres. Que le cinéma c'est la vie et que c'est bien de montrer aux jeunes la réalité. Pourtant je suis bien sur terre. Il ne faudrait pas qu'on me la rende ovale ou qu'on la fasse tourner à l'envers. 

Bon vive le virtuel ! Après tout ce ne sont que des hélicoptères blindés,  bondés de soldats,  armés jusqu'aux dents pilotés par des malades dont le seul objectif est de s'approprier le bonheur et surtout la richesse des autres, parce qu'ils n'ont pas su se créer un monde paradisiaque. Mais par bonne conscience on va dire que c'est de la faute à Adam et Eve ou l'inverse. En fait on ne sait pas trop si c'est Eve qui a sauté   sur Adam ou Adam qui a pris Eve  par surprise.  On ne le saura jamais alors tout est permis.  

Que ces mots vous perturbent et vous fassent réagir . 

J'adore le cinéma même si la réalité est cruelle mais là je trouve que les limites cinémagogiques  sont largement dépassées, rendant maintenant les enfants insensibles à la violence. C'est dangereux pour l'humanité. 
Alors, pour les nons avertis,   avant d'emmener vos jeunes enfants voir Avatar allez le voir et réfléchissez pour décider si c'est pour eux ! En tout ce dont je suis sûr c'est que ce n'est pas du Marie Popins !

N'oubliez pas vos lunettes 3D dès fois qu'il n'y en ai pas à l'entrée. Mais vérifiez quand même on ne sait jamais qu'il n'y ai pas un avatar de gamin qui soit entré dans le ciné avec une kalaschnikof.

Sans rancune ?
 
Cordialement
Thierry

Publié dans cinémagogie

Commenter cet article