La pubagogie

Ayant écrit récemment un article : "Moment pubagogique"  pour lequel j'ai reçu un commentaire ce qui est rare et je remercie au passage condor79 de sa visite,  je me suis aperçu que le mot pubagogie pouvait amener plusieurs réflexions intéressantes sur la pédagogie.  

En regardant le journal télévisé, sur une chaine où la pub est très présente notamment, enfin peu importe, j'ai surpris  un  journaliste à inventer le mot " septembriste " pour parler des gens qui sont en vacances en septembre. Il pensait surement à juillettiste mais ne se souvenait sans doute pas que l'on dit aoutien et non pas aoutiste. Ce barbarisme lui est venu à l'esprit comme pour moi d'ailleurs le mot pubagogie. Alors comme j'en ai donné une définition qui est mienne,  je crée une page toute particulière à son attention, parce que il me semble qu'il  mérite qu'on s'y attarde un peu d'un point de vue pédagogique.



Alors voici  la définition que j'ai donnée à ce mot que je n'ai pas trouvé dans le dictionnaire : la pubagogie
.

Nota : si le mot pubagogie existe déjà je vous prie de m'en faire part afin que je ne m'approprie pas ce qui ne m'appartient pas.

***

Pubagogie  (nf) : conditionnement par la pub ; moyen pédagogique visuel  subliminal, non caché, accompagné généralement de son, pour faire croire qu'un produit est extraordinaire sans que l'on sache exactement de quoi il s'agit et sans aucune garantie.

***

Pour préciser un peu  voici le pourquoi de cette page.


Le conditionnement est une forme de pédagogie destructrice de l'apprentissage parce qu'il ne met pas en avant la réflexion mentale, c'est à dire l'intelligence, mais la réaction mentale. Le conditionnement se pratique sur l' être humain quand on cherche à le dominer, le diriger. Une défintion tirée du dictionnaire TV5 dit : " Dressage, entrainement, fait de suciter par l'éducation ou la publicité un comportement réflexe, des réactions prévisible, etc ".  Dans cette définition le mot dressage est tout à fait parlant puisque le dressage est plus particulièrement utilisé pour les animaux. Ce qui fait la différence entre l'homme et l'animal c'est justement l'intelligence.

En tout état de cause mon article "moment pubagogique" visait donc à carricaturer la "pub" afin de montrer qu'elle peut être malsaine pour la réflexion car totalement dénuée de logique intelligente et instructive.  Ce n'est donc pas par la "pub" telle qu'elle est construite que nous pouvons faire l'éducation de nos enfants.

Or c'est bien là où se trouve le problème c'est que la publicité joue un très grand rôle dans l'apprentissage du langage et de la lecture par défaut.  Les efforts que l' enseignant, au sens large, peut faire pour améliorer les choses sont en partie détruits par la pub.

Ceci dit je ne suis pas contre utiliser la pub comme outil pédagogique à condition qu'elle soit très largement expliquée.

Je n'ai pas la prétention de passer pour un   "Immortel"  mais je souhaiterais, si je peux me permettre, que ceux qui le sont réagissent quand les médias utilisent  des  mots qui  ne sont pas dans le dictionnaire. Je ne suis pas contre l'emploi de barbarismes, de sigles ou de mots publicitaires, la preuve, mais mon avis est qu'il ne faut pas en abuser. Quand j'étais à l'école cela m'a  valu  quelques points en moins sur mes copies de collégiens. Je pense que l'apprentissage de la lecture souffre de cette habitude que nous avons d'inventer, soit des définitions à des mots existants soit des mots qui n'ont pas de définition propre. Mon article "blindé versus bondé" en est un exemple j'ai encore entendu récemment sur une radio qui passe des "tub" un animateur dire  je ne cite pas exactement : " ... la suite est blindée de nouveaux tub ..." 

Nous avons tous une grande responsabilité dans la transmission du savoir. Comme je le dis dans mon livre nous sommes tous des enseignants.  Nous sommes donc tous des pédagogues. Que les publicistes ou les publicitaires sachent bien que leurs enfants regardent aussi leurs oeuvres.

Alors soyons pédagogues mais pas pubagogues. Je crée de ce pas une catégorie pubagogie.


Pubagogie :
Attention les articles que je produirais dans cette catégorie seront totalement réflexifs, si vous ne comprenez pas appelez  le 712 118.

ou
faites des commenatires
ou
lisez 
L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ; L'énigme de Patricia  ...



Ah oui je ne citerais  pas non plus la publicité en question. Chacun la découvrira par lui même

Thierry.