Je vous prédicat l'avenir des enfants vont naître !

Publié le par dubruly

Celui à qui appartient cette histoire est prié de se faire connaître ...

Celui à qui appartient cette histoire est prié de se faire connaître ...

Aujourd'hui,  j'ai entendu dire qu'il faut cacher le verbe dans un prédicat pour bien faire comprendre aux petits enfants qu'une phrase, c'est simple n'est-ce pas ? 

Bébé  fait caca ! 

Dans la couche ou dans le pot ? Peu importe gars, ce n'est pas  important le complément circonstanciel de lieu à son âge ! LOL

C'est la méthode globale qui continue de faire ses ravages. Vive le progrès ! Mais pourquoi, les gens bien instruits ne comprennent t-ils pas que pour apprendre à lire et à écrire il faut d'abord connaître l'alphabet puis ensuite apprendre les syllabes puis ensuite apprendre à dire les mots et les fabriquer pour  pouvoir  les visualiser,  les lire par syllabes et alors sans doute savoir les chercher dans le dictionnaire pour enfin apprendre leur définition.  Cela me paraît tellement logique que les grands savants de la méthode globale pensent le contraire. Eux ils disent faut d'abord visualiser et l'entendre accessoirement  le retenir et après on apprend à les déchiffrer. Par contre le dictionnaire ça je ne sais pas si on y fait référence .  C'est la méthode des égyptologues et ça marche ? Ouai ! Il n'y avait pas de dictionnaire à l'époque ! Nous on en a un mais bon c'est dur la culture.

Mieux avant une phrase était construite simplement avec :  sujet + verbe + complément. Exemple : Tarzan  aime  aimer Jane.  Ce n'est pas anormal sauf si cette phrase est censurée. Bref .

Alors, bon si  je vous dis : prédicat ça vous parle ou pas ? 

Cherchez le verbe  facile pour apprendre ! 

Pourquoi pas : sujet + prédicat                     

Exemple : Tarzan  + aime aimer Jane       ou      Tarzan aime + aimer Jane.

Franchement Tarzan  préfère simplement : Tarzan aimer Jane ! MDR !

La maitresse : Voyons un peu petit,  si je te dis : 

"Ce soir après les cours , le petit copain de Jane  a mis son prédicat dans le trou réservé à cet effet pour finir l'exercice qui les maintenaient en haleine tous les deux. " Nous ne sommes pas obligés paraît-il de préciser le complément circonstanciel de lieu qui répond à la question :  mais où se trouve le trou ?  Cela n'a pas d'intérêt soi-disant.

Question : Souligne et surligne en rouge les prédicats de cette phrase ! 

Réponse : Ce soir  après les cours, le petit copain de Jane a mis son prédicat dans le trou réservé à cet effet pour finir l'exercice qui les maintenait en haleine tous les deux. "

La maitresse : Faux petit  la réponse est : ce soir  après les cours, le petit copain de Jane a mis son prédicat dans le trou réservé à cet effet pour terminer l'exercice qui les maintenait en haleine tous les deux. "

La maman de Jane  qui les a surprisQuoi ? Mais qu'est-ce que tu as fait petit ?

Le petit : "Je n'en sais rien Madame, je n'ai pas encore appris le "cod " ! Je vous dirais ça quand je serais dans la classe des grands !  LOL

Cela ne s'arrange pas dans la tête des robots ! Il faut bien que jeunesse se passe .

Vive la révolution française,   ne cherchez plus ni quand, ni où, ni comment, mais il faut agir vite avant que l'égyptien soit au programme des classes préparatoires !

Il va falloir mettre les "bouchées doubles" pour que l'équation :   Pi moins le nombre d'or demeure une coudée franche.

En math c'est :  3.141592- 2.618 092 = 0.5235  n'est-ce pas une prédication ?

Bonne année 2017 à tous les petits français, mais surtout aux parents ...

Publié dans Pédagogie

Commenter cet article